Un cofondateur de Google mise sur les voitures volantes (presse)

Un cofondateur de Google mise sur les voitures volantes (presse)
10 juin 2016 – 00H25

© GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives | Le co-fondateur de Google (ici à San Francisco le 2 novembre 2015) mise sur les voitures volantes, selon l’agence Bloomberg

SAN FRANCISCO (AFP) – 

Pendant que Google et sa maison mère Alphabet travaillent sur les voitures sans chauffeur, le co-fondateur du géant internet américain, Larry Page, mise personnellement sur les « voitures volantes », affirme jeudi l’agence Bloomberg.

Il a investi à titre personnel plus de 100 millions de dollars dans Zee.Aero, écrit Bloomberg, en citant des personnes proches de cette entreprise créée en 2010, et soutient aussi financièrement une autre start-up qui a commencé ses opérations l’an dernier, Kitty Hawk.

Même si elles travaillent sur des designs un peu différent, ces deux start-up ont pour points communs de travailler sur des projets de voiture volante et d’être installées pas très loin du siège de Google à Mountain View.

Zee.Aero, qui compterait désormais quelque 150 salariés, indique sur son site internet qu’elle est « en train de développer une nouvelle forme de transport révolutionnaire », disant travailler « à l’intersection de l’aérodynamique, de la production avancée, et de la propulsion électrique ».

Larry Page a tenté de garder secret son engagement financier dans Zee.Aero, où les salariés faisaient référence à lui en l’appelant « GUS », pour « Guy UpStairs » (en français, le type d’au-dessus): il aurait en effet un temps eu un appartement au-dessus des bureaux de la start-up.

© 2016 AFP

Laisser un commentaire