Toujours dans le coup

Toujours dans le coup

La défensive a servi un coup de pinceau aux Gaiters de Bishop’s, et le Rouge et Or de l’Université Laval s’est rapproché des Carabins de l’Université de Montréal dans la course au championnat.

Le Rouge et Or a vaincu les Gaiters par la marque de 44-0 dans une rencontre disputée dans des conditions difficiles, dimanche au PEPS.

À Montréal, les Carabins ont défait le Vert & Or de l’Université de Sherbrooke au pointage de 30-5. Les Bleus ont maintenant accordé cinq points de moins que le Rouge et Or et marqué huit points de plus si jamais il fallait se rendre au bris d’égalité suivant.

«Depuis notre victoire à Montréal, on voulait offrir une bonne défensive contre Bishop’s et le jeu blanc était dans nos pensées, a raconté l’entraîneur-chef Glen Constantin.

«On a contrôlé ce qu’on pouvait et tout va se décider lors du dernier match. On s’est mis dans le trouble à quelques reprises, mais on s’en est bien tirés. Les trois facettes ont contribué et ce fut une victoire d’équipe.»

Placement raté

Le Rouge et Or a notamment bloqué une tentative de placement de 27 verges au deuxième quart pour préserver le blanchissage. Marc-Antoine Varin a été crédité du botté bloqué. Il a aussi provoqué un échappé. Sur le jeu précédent, Mathieu Betts avait réussi un sac pour refouler les Gaiters de dix verges.

«Moi et Gabriel Ouellet, on a eu une bonne poussée, mais je n’ai pas touché au ballon, a expliqué le secondeur de deuxième année qui porte une immense mailloche pour protéger une main endolorie. Je vais prendre le crédit, mais le ballon a frappé le casque de Gabriel ou celui d’un joueur de Bishop’s.»

À son premier match avec son protecteur, Varin se sentait bien. «Ça me permet de mieux utiliser mes mains, a-t-il expliqué. Je traîne une petite blessure depuis un bout et ça protège ma main sans que je ressente de la douleur.»

150e victoire

Pour Constantin, il s’agissait d’une 150e victoire à la barre du Rouge et Or.

«Je suis très fier et très heureux pour tous les entraîneurs et joueurs au cours de ces années, a-t-il exprimé. Cette 150e victoire est la réussite de beaucoup de monde. Je suis humble et très reconnaissant de l’opportunité qu’on m’a donnée de diriger le programme de football.»

Mathieu Betts s’est amusé à souhait sur le terrain

La ligne défensive du Rouge et Or a passé l’après-midi dans le champ arrière des Gaiters.

Auteur de trois sacs pour un deuxième match consécutif, Mathieu Betts a été très actif et expressif.

«J’ai du plaisir sur le terrain, a raconté l’ailier défensif qui domine la scène québécoise avec sept sacs. On fait beaucoup de sacrifices et c’est important de s’amuser.»

«C’était une fierté de garder le pointage à zéro, de poursuivre Betts qui a terminé le match avec 4,5 plaqués, dont 3,5 pour des pertes. Contrairement à la majorité des équipes, les Gaiters ne gardaient pas toujours leur porteur en protection de passe. Ça nous permettait de mettre de la pression à seulement quatre joueurs, ce qui est l’idéal. Ça facilite le travail en couverture.»

Edward Godin s’est lui aussi mis en évidence avec 2,5 plaqués pour des pertes et il a recouvert un échappé.

«La ligne défensive a bien fait, a indiqué le vétéran ailier défensif. L’objectif ultime, à chaque match, est de n’accorder aucun point, et je suis bien fier de la défensive, même si ce fut parfois difficile.»

Objectifs

En rentrant au vestiaire à la demie, Godin a été informé du pointage à Montréal par les membres de sa famille.

«Ce fut ma première question. C’était toujours derrière la tête. On espère maintenant que McGill va marquer plus de cinq points contre Montréal et on va viser un zéro contre Sherbrooke.»

« La confiance en moi va augmenter »

Sébastien Serré a connu son meilleur match en carrière avec des gains de 185 verges et un touché en 18 courses.

«C’est le fun d’avoir du temps de jeu et de prouver ce dont je suis capable, a raconté le porteur de ballon de troisième année qui a aussi capté une passe pour 19 verges. Je pense que la confiance des entraîneurs va augmenter après ce match. Justin [Éthier] a confiance en moi pour mes qualités de receveur et c’est un avantage pour moi.»

Après un bon début de match où il a amassé 51 verges en huit courses, Vincent Alarie-Tardif s’est blessé à un genou, lui qui obtenait son premier départ.

«On ne souhaite de blessure à personne, mais je suis toujours prêt à jouer, a indiqué le produit des Faucons de Lévis-Lauzon. On se partage le travail entre trois porteurs et, peu importe qui a du succès, on est contents pour lui.»

Christopher Amoah a également fait bonne figure avec des gains de 100 verges en 13 courses, dont une de 48. Quant à Alarie-Tardif, on ne connaissait pas encore la gravité de sa blessure. L’attaque terrestre a terminé le match avec des gains de 361 verges.

7e par la course

Hugo Richard a complété 21 de ses 25 passes, pour 256 verges.

«On a bien bougé le ballon au sol et on n’a pas pris de risque, a résumé le pivot lavallois qui a lancé trois passes de touché. L’objectif était de ne pas allouer de points. En raison du vent, c’était plus difficile pour les longues passes, mais je me sentais à l’aise.»

Richard a marqué un touché sur une course de quatre verges, son septième de la saison, un sommet au Québec.

Parmi les neuf receveurs qui ont capté au moins une passe, Félix Faubert-Lussier a été le meilleur avec cinq réceptions, pour 51 verges. La recrue Jonathan Breton-Robert a capté quatre passes, pour 51 verges.

Premier quart

Laval-Simple de Lévesque, 4 :20

Laval-Touché, passe de 25 verges de Richard à Dufour (converti de Lévesque), 8 :12

Deuxième quart

Laval-Touché, course de 4 verges de Richard (converti de Lévesque), 6 :15

Laval-Touché de sûreté, 7 :47

Troisième quart

Laval-Touché, course de 16 verges de Serré (converti de Lévesque), :07

Laval-Touché, passe de 27 verges de Richard à Auclair (converti de Lévesque), 6 :55

Quatrième quart

Laval-Touché de sûreté, 5 :29

Laval-Touché, passe de 24 verges de Richard à Pivin (converti de Lévesque), 7 :09

Laval-Simple de Lévesque, 7 :13

Laval-Placement de 28 verges de Lévesque, 12 :43

Gains par la passe :

256

89

Échappées-perdus :

2-0

4-2

Temps de possession :

38:56

21:04

ASSISTANCE: 9809

Laisser un commentaire