Sept disparus dans une collision impliquant un bateau de la marine américaine

Sept disparus dans une collision impliquant un bateau de la marine américaine

Sept membres d’équipage sont portés disparus et au moins trois ont été blessés depuis qu’un bâtiment de la Marine américaine est entré en collision avec un navire marchand battant pavillon philippin au sud de la baie de Tokyo, a annoncé vendredi la Marine des États-Unis.

La garde côtière japonaise a précisé de son côté que le bâtiment américain était sujet à un certain degré d’inondation tout en assurant qu’il ne risquait pas de faire naufrage.

Le navire marchand était pour sa part capable de poursuivre sa route sans assistance.

Dans un communiqué, la marine américaine a souligné que l’USS Fitzgerald, un destroyer, avait percuté le navire marchand à 56 milles marins (103 km) au sud-ouest de Yokohama, une collision rare sur cette voie maritime très fréquentée.

Trois marins ont été évacués, dont le commandant du bateau, Bryce Benson.

L’USS Fitzgerald et la garde côtière japonaise ont dit que des recherches avaient été lancées pour trouver sept marins manquant à l’appel.


Un membre de l’équipage de l’USS Fitzgerald est transporté sur une civière. Photo : Reuters

« L’USS Fitzgerald a subi des dégâts côté tribord, sous la ligne de flottaison », a-t-elle ajouté dans un communiqué, soulignant que le navire avançait également sans assistance même si sa « propulsion est limitée ».

Un porte-parole de la septième flotte américaine a précisé que l’USS Fitzgerald faisait route vers sa base de Yokosuka, ajoutant que les circonstances de la collision n’avaient pas encore été éclaircies.

Une fois que l’enquête sera terminée, on pourra éventuellement aller sur le terrain juridique.

Un porte-parole de la septième flotte américaine

Des images diffusées par la chaîne NHK montrent que le destroyer américain a subi des dommages importants au niveau du pont et des systèmes de radar.

La garde côtière japonaise a précisé qu’il n’y avait aucun blessé à déplorer parmi les 20 membres de l’équipage du navire marchand.


L’ACX Crystal, enregistré aux Philippines, a subi des dommages moindres. Photo : Reuters/Kyodo

Laisser un commentaire