Sable de Lannion, Royal lance une inspection de l’opération d’extraction

Sable de Lannion, Royal lance une inspection de l'opération d'extraction
12 septembre 2016 – 21H25

© AFP/Archives | Manifestation contre l’extraction de sable coquillier dans la baie bretonne de Lannion (Côtes-d’Armor), le 17 octobre 2015, à Lannion.

PARIS (AFP) – 

La ministre de l’Environnement Ségolène Royal, opposée à l’autorisation d’extraction de sable coquillier en baie de Lannion (Côtes d’Armor), a décidé lundi de lancer une inspection sur les conditions de réalisation du chantier qui pourrait décider de l’avenir du site.

La ministre a reçu lundi les élus de la baie et le président de l’association du Peuple des Dunes, hostiles au projet d’extraction, défendu depuis 2010 par la Compagnie armoricaine de navigation (CAN).

Une inspection du Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) va examiner dans les prochains jours les conditions de réalisation des deux premières campagnes d’extraction réalisées par la CAN, explique-t-on au ministère de l’Environnement.

« S’il s’avère que les conditions qui constituaient soit un préalable, soit une condition de l’extraction, n’ont pas été remplies, l’arrêté autorisant l’extraction sera suspendu », affirme le ministère.

Le CGEDD devra notamment vérifier que les prescriptions de méthode définies en 2015 pour le chantier, ont été respectées, explique-t-on. L’Ifremer apportera un appui technique aux inspecteurs.

Entre 3.800 et 5.000 personnes se sont rassemblées dimanche à Lannion pour protester contre l’extraction. Celle-ci a commencé dans la nuit de mardi à mercredi, au lendemain d’une décision de justice rejetant un recours engagé par des opposants au projet.

© 2016 AFP

Laisser un commentaire