Loi travail, le Medef prêt à suspendre les négociations si rien ne bouge

Loi travail, le Medef prêt à suspendre les négociations si rien ne bouge
19 avril 2016 – 10H05

© AFP/Archives | Le président du Medef Pierre Gattaz, le 22 mars 2016, à Paris

PARIS (AFP) – 

Le président du Medef Pierre Gattaz a menacé mardi de « demander la suspension des négociations d’assurance chômage », si « rien ne bouge » d’ici la fin de l’examen du projet de loi Travail à l’Assemblée nationale mi-mai.

« Si rien ne bouge dans les trois semaines », le Medef « en tirera toutes les conséquences », a déclaré M. Gattaz lors de sa conférence de presse mensuelle. « Nous demanderons sans doute la suspension des négociations d’assurance chômage », a-t-il ajouté.

© 2016 AFP

Laisser un commentaire