Les Coyotes déçoivent

Les Coyotes déçoivent

Malgré les nombreux changements effectués pendant la saison morte, les Coyotes de l’Arizona connaissent un début de saison pénible.

La nomination de John Chayka, 27 ans, au poste de directeur général, a rendu les partisans très optimistes. Celui-ci a modifié sa brigade défensive, faisant notamment l’acquisition d’Alex Goligoski et de Luke Schenn, mais les résultats tardent à se faire sentir.

La troupe de l’entraîneur Dave Tippett pointe au dernier rang de l’Association de l’Ouest avec un seul gain en six sorties. Les Coyotes ont d’ailleurs subi un revers de 5-3 contre les Devils du New Jersey, mardi soir.

«Nous nous sommes creusés un trou, a commenté Tippett au quotidien Arizona Republic’. Nous le savons, mais la seule façon de s’en sortir c’est en travaillant. Tout le monde doit s’impliquer.»

Les Coyotes ont accordé 26 buts en seulement six matchs depuis le début du calendrier régulier. Le gardien Mike Smith est tombé au combat et Louis Domingue connaît des ennuis cette saison. Le Québécois présente un dossier de 0-4, une moyenne de buts alloués de 5,03 ainsi qu’un taux d’efficacité de ,851.

Un peu de positif

Malgré le lent départ de plusieurs joueurs, dont Anthony Duclair, qui n’a toujours pas noirci la feuille de pointage, et Max Domi, l’attaquant Jordan Martinook attire l’attention.

«C’est un bon joueur dans la LNH, a souligné Tippett. Il joue de la bonne façon.»

L’athlète de 24 ans a déjà évolué au centre ainsi que sur les deux ailes depuis le début de la campagne. Choix de deuxième tour, 58e au total, des Coyotes lors du repêchage de 2012, Martinook a récolté cinq points en six duels.

«En zone offensive, ce n’est pas très différent, a mentionné Martinook. L’échec avant est similaire. Être plus attentif aux détails en territoire défensif est la principale différence.»

Laisser un commentaire