Le Maire, L’antisémitisme reste en France une réalité à combattre

Le Maire, L'antisémitisme reste en France une réalité à combattre

PARIS (AFP) – 

Bruno Le Maire, candidat (Les Républicains) à la primaire de la droite pour 2017, a affirmé que l’antisémitisme restait aujourd’hui, « en France, une réalité à combattre », mercredi, en visitant le Mémorial de la Shoah à Paris.

« L’antisémitisme est une réalité au quotidien. Beaucoup de personnes ont à souffrir de paroles, d’actes, de gestes qui leur sont adressés en raison de leur religion. C’est totalement inacceptable », a affirmé M. Le Maire.

« Mieux vaut ne pas fermer les yeux sur cette réalité. Il n’est rien de pire que de manquer de lucidité face à la réalité de la société française », a insisté le député de l’Eure.

« L’antisémitisme est le contraire de la République française » et « le Mémorial de la Shoah peut aider à prendre conscience de ce à quoi conduit l’antisémitisme », a ajouté M. Le Maire.

Insistant sur le rôle de « transmission de la mémoire » à travers l’éducation et l’école, l’ancien ministre, dont le projet réserve « une place importante à l’éducation et la transmission », a estimé que « les programmes d’histoire permettent de répondre à cette attente ».

« Je veux dire à quel point je me reconnais dans la déclaration de Jacques Chirac en 1995 dont le courage a été de reconnaître la responsabilité de l’État français dans la déportation de 76.000 Juifs de France, dont 11.000 enfants », a également affirmé M. Le Maire.

Selon le Service de protection de la communauté juive, 808 actes antisémites ont été commis en France en 2015, soit « deux actes en moyenne recensés par la police chaque jour ».

© 2016 AFP

Laisser un commentaire