La livre dégringole après l’annonce de la procédfure de divorce entre le Royaume-Uni et l’UE

La livre dégringole après l'annonce de la procédfure de divorce entre le Royaume-Uni et l'UE

LONDRES (AFP) – 

La livre dégringolait lundi après l’annonce du lancement de la procédure de divorce entre le Royaume-Uni et l’Union européenne (UE) d’ici à la fin mars.

« La livre a subi un mouvement de ventes agressives à l’ouverture des échanges à Londres alors que la Première ministre britannique Theresa May a annoncé (dimanche) qu’elle activerait le Brexit d’ici mars 2017, cherchant à quitter l’UE sous deux ans », observait Ipek Ozkardeskaya, analyste chez London Capital Group.

« Cette décision veut dire que nous avons le temps de développer notre stratégie pour les négociations et (mettre au point) nos objectifs », a déclaré Mme May lors d’un discours devant le congrès des conservateurs à Birmingham (centre de l’Angleterre).

Pour Mme Ozkardeskaya, l’annonce faite par Theresa May « laisse à penser que le Royaume-Uni penche pour ce que l’on appelle un +Brexit dur+ (c’est-à-dire une ligne sans concession vis-à-vis de Bruxelles, NDLR) qui risquerait d’ôter aux marchés la flexibilité dont ils auront besoin pour digérer les changements post-Brexit, de réduire le temps dont auront besoin les entreprises pour adopter la nouvelle configuration, et ainsi mettre en péril une éventuelle coopération en douceur » pendant la procédure de divorce entre les marchés britannique et européens.

Et comme le faisait remarquer Derek Halpenny, analyste chez Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ, les conséquences du Brexit pour le Royaume-Uni restent obscures, ce qui alimente les inquiétudes des investisseurs.

Le ministre britannique des Finances, Philip Hammond, a d’ailleurs prévenu lundi que l’économie du pays allait affronter des « turbulences » et des « montagnes russes » lors des négociations du Brexit.

Vers 09H20 GMT, la livre britannique baissait face à la monnaie européenne, à 87,18 pence pour un euro, ainsi que face au dollar, à 1,2877 dollar pour une livre.

© 2016 AFP

Laisser un commentaire