Incendies, 4 pompiers blessés dans l’Hérault dont trois grièvement

Incendies, 4 pompiers blessés dans l'Hérault dont trois grièvement

PARIS (AFP) – 

Quatre pompiers ont été blessés, dont trois grièvement, alors qu’ils luttaient contre les flammes dans l’Hérault, a annoncé jeudi le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, selon qui 2.500 sapeurs-pompiers sont mobilisés par les incendies qui touchent le sud de la France.

Dans l’Hérault, « où près de 200 hectares ont brûlé, quatre pompiers ont été blessés, dont trois grièvement, qui demeurent à l’heure où je vous parle en urgence absolue », a déclaré le ministre à la presse au terme d’un Conseil de défense.

Quelque 2.500 soldats du feu sont actuellement à pied d’oeuvre dans quatre départements méridionaux – Hérault, Gard, Bouches-du-Rhône et Pyrénées orientales -, dont 1.800 sont sur place et 700 ont été appelés en renfort, a-t-on appris dans l’entourage du ministre.

D’après le ministre, « vingt colonnes de sapeurs pompiers » sont venues « de toute la France » leur pour prêter main forte.

La plupart de ces effectifs a été déployée dans la région marseillaise, « en zone péri-urbaine », afin de « protéger les villes de Vitrolles, Pennes-Mirabeau et Marseille », a affirmé Bernard Cazeneuve.

« Toute l’action que nous conduisons est de faire en sorte que dans la matinée nous puissions contrôler la situation et maîtriser ces incendies », qui ont détruit 3.300 hectares de garrigue aux portes de Marseille, a-t-il poursuivi.

L’ensemble des moyens aériens disponibles a été mis à contribution, a dit M. Cazeneuve.

Alors que certains Canadair sont cloués au sol « pour des raisons techniques » car ils présentaient « des problèmes » sur leurs trains d’atterrissage, l’Italie a envoyé l’un de ses avions bombardier d’eau dans la région de Marseille, selon l’entourage du ministre.

Dans les Pyrénées orientales, 300 sapeurs-pompiers sont à l’oeuvre à Montalba-le-Château pour maîtriser « dans les meilleurs délais » un feu situé « à proximité des habitations », a indiqué M. Cazeneuve.

© 2016 AFP

Laisser un commentaire