France-Roumanie , Paul Pogba pas encore le numéro 1

France-Roumanie , Paul Pogba pas encore le numéro 1

Sympa, drôle, talentueux, précoce : les compliments ne manquent pas quand on évoque Paul Pogba. Forcément, l’attente autour du milieu de terrain des Bleus est très, très forte. Mais vendredi soir, « Paulo » n’a pas comblé tous les espoirs placés en lui. Trop de ballons perdus, trop timide, le joueur de la Juve a manqué son match contre la Roumanie, vendredi soir en ouverture de l’Euro (2-1). Plus que cette entrée en matière timide, le décalage entre ses ambitions et ses prestations en Bleu interroge.

Paulo a de l’ambition. Car Pogba est annoncé comme une star de cet Euro. Le quotidien L’Equipe lui a consacré sa une vendredi matin, avec une longue interview où le jeune Français assume ses (grandes) ambitions. « Je n’aime pas être le numéro 2 », a-t-il assuré. Alors, Pogba veut-il devenir Ballon d’Or ‘ « Tout ce qui est au sommet, j’ai envie de l’accrocher », répond le milieu de terrain avec assurance. Problème : ses prestations en équipe de France sont encore loin d’un potentiel successeur à Messi ou Cristiano Ronaldo.

Paulo est (très) attendu. Vendredi soir, son match n’a pas été infamant, oui. Mais avec un tel talent à seulement 23 ans et une ambition autant assumée, les spécialistes, comme Guy Roux, attendent beaucoup plus de Pogba. « Il n’a pas été si mauvais que ce qu’on a dit. Mais on l’a dit à cause du décalage entre ses performances et sa communication », a expliqué notre consultant, vendredi soir après France-Roumanie, sur Europe 1. 

Paulo devrait « arrêter ses conneries. » De là à remettre en cause son (immense) talent et sa place en équipe de France, il est un pas qu’on ne franchira pas. Mais Guy Roux conseille à Pogba de se concentrer sur ses performances. « En communication il est nul, -2 ou -3, mais son match vaut 11 ou 12 sur 20. Il faudrait peut-être que Guy Stéphan (l’adjoint de Didier Deschamps, ndlr) lui dise d’arrêter ses conneries », tranche notre consultant.

Paulo « peut mieux faire ». Si Didier Deschamps n’utilise pas d’un vocabulaire aussi fleuri, il attend lui aussi bien plus de son joueur. « Il peut mieux faire. Je ne vais pas être trop dur avec lui. Potentiellement, il est capable de nous apporter plus que ce qu’il nous a apporté ce soir », a voulu positiver « DD ». A Pogba de donner raison à son coach, dès mercredi contre l’Albanie. 

Laisser un commentaire