Faute de verdict le procès d’un ex-policier accusé du meurtre d’un Noir à North Charleston est annulé

Faute de verdict le procès d'un ex-policier accusé du meurtre d'un Noir à North Charleston est annulé

L’ancien patrouilleur Michael Slager doit faire face à la justice pour avoir abattu Walter Scott, qu’il avait intercepté pour un feu arrière défectueux.

Une vidéo filmée par un passant montre la victime, un homme de 50 ans, recevoir cinq balles dans le dos alors qu’elle s’enfuit en courant.

La famille de Walter Scott a plus tard fait valoir qu’il craignait d’être emprisonné puisqu’il accusait un retard de 18 000 $ US dans le paiement de sa pension alimentaire pour enfant.

Le juge Clifton Newman a rendu cette décision en raison de l’impasse dans laquelle se trouvait le jury après 22 heures de délibérations.

En Caroline du Sud, les jurés doivent parvenir à un consensus, sans quoi le procès est annulé et l’accusé est rejugé ultérieurement par un autre jury.

(Source : AFP)

Lors du procès, la poursuite a soutenu que l’agent de 35 ans s’était laissé emporter par son penchant autoritaire.

Les avocats de M. Slager ont pour leur part insisté sur les événements qui ont échappé à la caméra, affirmant que la victime s’était alors emparée de son pistolet à impulsion électrique.

Lors de son témoignage, l’ex-patrouilleur a dit qu’il était terrorisé au moment d’ouvrir le feu.

« J’ai tiré jusqu’à ce que la menace cesse, comme on m’a formé pour le faire », a-t-il déclaré.

L’incident avait ravivé le débat sur les relations houleuses entre la police et la communauté afro-américaine.

Également accusé d’avoir privé M. Scott de ses droits civiques, Michael Slager subira un second procès l’an prochain, devant la Cour fédérale.

L’an dernier, la ville de North Charleston avait versé 6,5 millions de dollars américains à la famille de la victime dans le cadre d’un règlement à l’amiable.

Laisser un commentaire