Euro , l’Islande solide comme un iceberg !

Euro , l'Islande solide comme un iceberg !LE « TOP LAB » EN DIRECT

On ne les attendait pas à pareille fête. L’Islande et la Hongrie, qui s’affrontent samedi au Vélodrome, ont déjoué les pronostics lors de la première journée. Les Islandais ont tenu tête, à la surprise générale, au Portugal de Cristiano Ronaldo (1-1), tandis que les Hongrois ont battu l’Autriche (2-0), pourtant largement favorite. Le vainqueur de ce duel des « surprises » prendra une option sur la qualification pour les huitièmes de finale. Suivez notre Top Lab, un classement non chronologique (et subjectif, évidemment), des moments forts du match, à la sauce Lab Euro.

Le tableau d’affichage

ISLANDE 1 – 0 HONGRIE

Pour le live classique, c’est ici, pour le live façon Lab Euro, c’est plus bas

1. L’Islande, c’est fou ! Et si la surprise de cet Euro, c’était la toute petite Islande Les étonnants Islandais ont ouvert le score grâce à un penalty transformé par Sigurdsson à la 40e minute. Les Hongrois ont beau réclamer une faute sur Kiraly, le gardien, il semble bien que l’arbitre ait pris la bonne décision. 

Ce but récompense de toute manière la domination islandaise en première période. Avant ce penalty, Bodvarsson a buté sur Kiraly, à la 10e minute de jeu, puis le portier de 40 ans a repoussé une frappe de Gudmundsson (31e). L’Islande, c’est chaud ! 

2. Une défense « iceberg ». Pour autant, on ne peut pas dire que l’Islande ce soit du foot champagne. Car les Islandais, c’est avant tout un état d’esprit et une défense de fer. La Hongrie, qui a largement la possession de balle, se casse les dents contre l’arrière-garde nordique et ne parvient pas à se créer de grosses occasions. L’Islande, c’est solide comme un iceberg ! 

3. Chaude ambiance au Vélodrome. Le stade Vélodrome inspire les supporters. Après la belle ambiance de France-Albanie, la rencontre de samedi se déroule elle aussi devant des tribunes pleines. Les sympathiques fans islandais sont toujours autant nombreux et bruyants, tout de bleu vêtu. Mais les supporters hongrois ne sont pas en reste : ils ont envahi le Vélodrome et donnent à Marseille des faux airs de Budapest. Regardez plutôt cette vidéo tournée avant la rencontre :  

4. Encore des échauffourées. Décidément, la sécurité dans les stades pose un sérieux problème lors de cet Euro. Des brèves échauffourées ont éclaté dans une tribune du stade Vélodrome occupée par des fans hongrois, avant le coup d’envoi. Après les incidents de vendredi provoqués par des fans croates et turcs, ça commence à faire beaucoup…

Laisser un commentaire