1er septembre 1969 , le sacre de Kadhafi

1er septembre 1969 , le sacre de Kadhafi

Chaque matin, Franck Ferrand nous fait revivre l’histoire à travers les évènements qui ont marqué la date du jour.

Nous sommes le 1er septembre 2016 mais en quel 1er septembre partons-nous ‘

Le 1er septembre 1969, le jour où Kadhafi a pris le pouvoir en Libye.

La Libye qui était alors une monarchie.

En effet, le roi Idriss Ier, ancien Émir de Cyrénaïque, régnait à Tripoli depuis 18 ans, en fait depuis l’Indépendance de la Libye. Ce 1er septembre, alors que le roi, qui séjourne en Turquie pour sa cure annuelle, a prévu d’abdiquer en faveur de son héritier, un coup d’état militaire, à Tripoli et Benghazi, prend tout le monde de court. De nombreuses personnalités sont arrêtées, mais cette conjuration s’empare du pouvoir presque sans faire couler de sang.

La monarchie est donc déposée et le pouvoir saisi par un anonyme et collégial « Conseil de commandement de la Révolution » dont l’inspirateur ne sera connu que quelques jours plus tard, lorsque ce simple capitaine est promu au grade de colonel. Il s’agit d’un jeune officier de 27 ans, issu d’une famille de bédouins illettrés, mais aussi ambitieux qu’intelligent : Muammar al-Kadhafi.

Le monde n’a pas fini d’entendre parler de lui !

C’est ce qu’il voulait. Fasciné par les modèles de Nasser, bien sûr, mais aussi de De Gaulle et de Mao, il rêve de donner corps au panarabisme. Kadhafi instaure, dans les années 70, une prétendue démocratie direct, la Jamahiriya arabe libyenne, qui couvre en vérité les exactions en tous genres de sa dictature. Il gouvernera officiellement jusqu’en 1980, se donnant alors le titre de « Guide de la Révolution ». Nous n’avons pas le temps d’évoquer le rôle de Kadhafi en politique internationale et dans l’histoire du terrorisme, on se contentera donc de rappeler sa fin ultra-violente, ainsi que celle de son fils Moatassem, le 20 octobre 2011, en pleine guerre civile.

Laisser un commentaire